Il n’y a rien de plus malheureux qu’un enfant dont les parents ne vivent plus sous le même toit. C’est probablement par égard pour eux que la loi n’exige pas de documents particuliers si l’enfant doit partir en vacances quelque part avec le parent qui a sa garde. Oui, la législation ne prévoit pas de papiers pour un enfant de divorcés qui voyage avec sa mère ou son père qui a l’autorité parentale. Mais n’y a-t-il aucune exception sur les papiers pour un enfant de divorcés qui voyage ?

Au-delà des papiers pour un enfant de divorcés qui voyage

À la question de savoir s’il ne faut pas de papiers pour un enfant de divorcés qui voyage, il faut en premier lieu noter que pour le bien de l’enfant, il serait bien que l’autre parent sache ce qui se passe dans la vie de son enfant, ses projets etc. Les deux parents doivent faire régner une confiance mutuelle et cette ambiance de sérénité ne peut que faire du bien à l’enfant. C’est donc au parent détenant l’autorité parentale de décider en toute bonne conscience de tenir informé l’autre parent, au-delà de la question des papiers pour un enfant de divorcés qui voyage.

N’y a-t-il vraiment pas de papiers pour un enfant de divorcés qui voyage ?

À part le passeport et un éventuel visa, selon le pays de destination, il n’y a pas d’autres papiers pour un enfant de divorcés qui voyage. Mais si l’autre parent a de sérieux doutes quant au retour de son enfant, il peut demander au Juge des affaires familiales une injonction interdisant à l’enfant de sortir du territoire, sans son autorisation écrite. Ce seront là les seuls exigés comme papiers pour un enfant de divorcés qui voyage.

Catégories : Administratif

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *